En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Raphael Elizé

Raphael Elizé

Par webmestre elize, publié le jeudi 4 décembre 2014 09:24 - Mis à jour le dimanche 14 décembre 2014 20:52

Raphaël Élizé était un homme politique français, né au Lamentin le 4 février 1891 et mort à Buchenwald le 9 février 1945.

Maire de Sablé-sur-Sarthe, il est connu pour avoir été un des premiers maires noirs d'une commune de la France métropolitaine.

 

 

Né le 4 février 1891 au Lamentin, Raphaël a seulement 11 ans lorsqu'il est contraint de fuir, avec sa famille, la monstrueuse éruption de la montagne Pelée (30 000 morts). Il poursuit sa scolarité à Paris avant d'intégrer l'École nationale vétérinaire de Lyon, dont il ressort major en 1914. Aussitôt, la guerre éclate. Le jeune homme est mobilisé sur le front de la Marne, dans le 36e régiment colonial d'infanterie. Il survit et est décoré de la Croix de guerre en 1919.La même année, Raphaël Élizé est nommé vétérinaire à Sablé-sur-Sarthe, petite ville rurale et conservatrice de 5 000 habitants.Le 19 mai 1929, il devient le premier maire noir de l'Hexagone. Réélu en 1935, il équipe Sablé d'une cantine, d'un terrain de football et d'une piscine olympique - la première dans l'ouest de la France. Il met aussi en place une consultation pédiatrique gratuite à l'hôpital local.

Redevenu vétérinaire à plein temps pendant la 2nde Guerre Mondiale, il s'engage dans la Résistance. Il est dénoncé et arrêté en septembre 1943, puis déporté à Buchenwald le 17 janvier 1944. Le 9 février 1945, il est grièvement blessé lors d'un bombardement allié et décède dans la journée. Non sans laisser derrière lui un solide héritage. "Son modernisme et son enthousiasme ont profondément marqué les Saboliens", note François Fillon, son successeur à la mairie de Sablé bien des années plus tard (de 1983 à 2001). Pour l'ex-Premier ministre, l'élection de Raphaël Élizé fut le symbole d'une "première avancée de la lutte contre les préjugés".

Pièces jointes
Aucune pièce jointe